Interview de Marion Nicolas franchisée PresseTaux Nancy : la relation avec un courtier est beaucoup plus directe et personnalisée qu’avec une banque classique

Demander une documentation PresseTaux

Marion Nicolas franchisée PresseTaux Nancy

Marion Nicolas vient de rejoindre le réseau des courtiers en crédit négocié du réseau PresseTaux et, à l’âge de 25 ans, installe sa franchise à Nancy.

Pour Marion Nicolas, “devenir courtier est la synthèse parfaite entre [sa] formation dans le milieu bancaire et [son] expérience professionnelle dans celui des assurances”. “Les services que je propose concernent par exemple les primo-accédants particuliers ou professionnels ou encore les renégociations de crédits immobiliers”, sans oublier “le regroupement de créances afin d’alléger les mensualités”. Pour Marion Nicolas, “au-delà de la prise en charge à 100 % du dossier, le courtier PresseTaux connaît le milieu bancaire et saura vers qui diriger le client. Le volume que nous apportons aux banques, c’est-à-dire le nombre de dossiers financés par an, nous permet de mieux négocier les conditions que si le client y allait seul.”

Parmi ses objectifs, celui de “travailler au service des jeunes ménages, par exemple dans le cadre d’une primo-accession”, afin de les aider à “faire aboutir leurs projets”. Bien que “sur Nancy, le prix de l’immobilier reste élevé”, relativise-t-elle, ville où “les jeunes familles auront du mal à respecter leur budget”. Elles “pourront avoir accès à l’immobilier à une vingtaine de kilomètres, où les prix sont plus abordables”. “Et comme les axes routiers et autoroutiers se développent, [elles] pourront sans problème rejoindre rapidement le centre et les alentours de l’agglomération.” Enfin, “PresseTaux ne s’adresse pas qu’aux particuliers” : “Les exigences des banques vis-à-vis des professionnels sont différentes. L’expertise et le conseil du courtier PresseTaux permet aux professionnels de trouver des solutions de financement adaptées.”

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Marion Nicolas et j’ai 25 ans. Après un BTS banque option “marché des particuliers”, j’ai choisi d’intégrer une formation d’un an pour devenir chargée de clientèle itinérante dans un groupe d’assurance. J’ai donc commercialisé des contrats concernant la retraite, la santé, la prévoyance et l’assurance vie pendant quatre ans. J’ai choisi de me réorienter vers le métier de courtier afin de retrouver une dimension de service à la personne que je ne trouvais plus dans le secteur des assurances. Pour moi, devenir courtier est aussi la synthèse parfaite entre ma formation dans le milieu bancaire et mon expérience professionnelle dans celui des assurances.

Vous venez de rejoindre le réseau des courtiers en crédit négocié PresseTaux. Quels clients ciblez-vous et quels sont les différents types de prêts que vous proposez ?
PresseTaux s’adresse à une large typologie de clients. En ma qualité de courtier, les services que je propose concernent par exemple les primo-accédants particuliers ou professionnels ou encore les renégociations de crédits immobiliers, qui permettent de diminuer la mensualité ou la durée du prêt initial dans le but de faire des économies sur le coût total du crédit. L’offre est très variée, elle englobe par exemple aussi le regroupement de créances afin d’alléger les mensualités.

Y a-t-il un type de clientèle avec lequel vous affectionnez particulièrement de travailler ?
Même si PresseTaux travaille avec tous types de clientèle, j’aime particulièrement travailler au service des jeunes ménages, par exemple dans le cadre d’une primo-accession. En effet, au cours de mon expérience professionnelle passée, j’ai rencontré un grand nombre de primo-accédants n’arrivant pas à faire aboutir leurs projets. Le manque d’information, la possession de plusieurs crédits (auto, conso, études…) et le faible apport leur fermaient la porte de nombreuses banques. J’ai moi-même eu l’occasion de devenir propriétaire à deux reprises, alors je sais combien il est difficile pour un accédant à la propriété de penser à tout et de défendre seul son dossier !

Quels sont les partenaires avec lesquels vous travaillez, et en quoi sont-ils des atouts pour vos clients ?
Parmi mes partenaire figure l’ensemble des banques présentes sur le secteur. L’atout pour mes clients est sans aucun doute le volume apporté au niveau du nombre de dossiers traités, ce qui me permet de leur négocier les meilleures conditions financières.

En quoi est-ce à l’avantage du client de faire appel à un courtier du réseau PresseTaux et non auprès d’une banque classique ? Dans quelle mesure cela lui permet-il de réaliser des économies ?
Au-delà de la prise en charge à 100 % du dossier, le courtier PresseTaux connaît le milieu bancaire et saura vers qui diriger le client. Le volume que nous apportons aux banques, c’est-à-dire le nombre de dossiers financés par an, nous permet de mieux négocier les conditions que si le client y allait seul. Le courtier PresseTaux se charge aussi de la mise en relation bancaire, ce qui permet de rendre la relation plus saine entre le client et le banquier. Enfin, le courtier PresseTaux sera toujours plus disponible et à l’écoute qu’une banque classique qui doit gérer un grand nombre de clients au quotidien. La relation avec un courtier sera dès lors beaucoup plus directe et personnalisée.

Vous avez ouvert votre franchise à Nancy. Quel en est le contexte immobilier et quelles en sont ses spécificités ?
Sur Nancy même, le prix de l’immobilier reste élevé. Il faut compter environ 2000 €/m² pour des biens qui ne sont pas forcément rénovés. Ce prix peut augmenter à 3000 €/m² dans certains quartiers, comme par exemple ceux de la vieille ville de Nancy ou aux alentours du cours Léopold. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la part des locataires est bien plus importante que celle des propriétaires dans ces quartiers-là. Sur la couronne, les prix vont de 1500 €/m² à 1700 €/m² pour un appartement. Les maisons, dans ces secteurs, sont de plus en plus recherchées, le prix du mètre carré est donc plus important. De plus, la proximité avec les axes autoroutiers favorise la hausse du prix d’un bien. Ce contexte empêche donc souvent les primo-accédants d’acheter des biens proches de l’agglomération car ils n’ont pas la capacité de trouver un financement adéquat.

Quelles sont les zones géographiques où une jeune famille peut, par exemple, avoir encore accès à l’immobilier dans la région de Nancy ?
Que ce soit pour une construction ou une acquisition, les jeunes familles auront du mal à respecter leur budget au sein de l’agglomération. Les terrains à bâtir se font rares et ils sont du coup assez chers… Par contre, ils pourront avoir accès à l’immobilier à une vingtaine de kilomètres, où les prix sont plus abordables, comme aux alentours de Toul ou Marbache, où les prix de l’immobilier peuvent avoisiner les 1 100 €/m². Et comme les axes routiers et autoroutiers se développent, ils pourront sans problème rejoindre rapidement le centre et les alentours de l’agglomération.

En tant que courtier, les professionnels peuvent-ils également solliciter vos services ?
En effet, car PresseTaux ne s’adresse pas qu’aux particuliers ! Les exigences des banques vis-à-vis des professionnels sont différentes. L’expertise et le conseil du courtier PresseTaux permet aux professionnels de trouver des solutions de financement adaptées.

Pour contacter Marion Nicolas :
PresseTaux Nancy
8 bis rue Aristide Briand, 54520 Laxou
Tél. : 06 32 81 35 94

Accéder à la fiche de la franchise

Commentez cette interview

Ce site internet vous a plu, partagez-le !

Partager
Scoop.it
Les autres interviews de la franchise PresseTaux

Interview de Jimmy Barbellion, franchisé PresseTaux Blois : Je propose mes services de courtier en crédit négocié à tous types de clients, pour tous types de prêts

Après avoir “travaillé pendant quinze ans dans une grande banque française”, Jimmy Barbellion a rejoint le réseau des courtiers en crédit...

Voir l'interviewInterview de Jimmy Barbellion, franchisé PresseTaux Blois : Je propose mes services de courtier en crédit négocié à tous types de clients, pour tous types de prêts

Interview de Cédric Humbert, franchisé PresseTaux Chevreuse : Grâce à son expérience et à son réseau de franchisés, PresseTaux m’a permis d’être opérationnel plus vite

Cédric Humbert est un expert en chiffres : après dix ans passés comme responsable des ventes en informatique, il s’est réorienté dans le...

Voir l'interviewInterview de Cédric Humbert, franchisé PresseTaux Chevreuse : Grâce à son expérience et à son réseau de franchisés, PresseTaux m’a permis d’être opérationnel plus vite

PresseTaux : Montpellier, un contexte immobilier ambivalent : à la fois en plein développement et difficile d’accès

Le réseau PresseTaux poursuit son développement territorial et s’est implanté début 2016 à Montpellier. Rencontre avec Carine Pradelles qui...

Voir l'interviewPresseTaux : Montpellier, un contexte immobilier ambivalent : à la fois en plein développement et difficile d’accès

Un courtier PresseTaux sera beaucoup plus réactif et à l’écoute qu’une banque classique

Faire appel à un courtier de PresseTaux, c’est avoir la garantie de bénéficier d’une relation commerciale de qualité et d’obtenir un prêt...

Voir l'interviewUn courtier PresseTaux sera beaucoup plus réactif et à l’écoute qu’une banque classique

J’ai quitté le milieu bancaire pour devenir courtier chez PresseTaux

Début 2016, Carine Pradelles a implanté une nouvelle franchise PresseTaux à Montpellier. Elle nous raconte son parcours : elle a quitté la banque...

Voir l'interviewJ’ai quitté le milieu bancaire pour devenir courtier chez PresseTaux