Interview de Jimmy Barbellion, franchisé PresseTaux Blois : Je propose mes services de courtier en crédit négocié à tous types de clients, pour tous types de prêts

Demander une documentation PresseTaux

Jimmy Barbellion franchisé PresseTaux Blois

Après avoir “travaillé pendant quinze ans dans une grande banque française”, Jimmy Barbellion a rejoint le réseau des courtiers en crédit négocié du réseau PresseTaux et a installé sa franchise à Blois.

La région de Blois peut désormais compter sur les services de Jimmy Barbellion, dont l’activité de courtier en crédit négocié couvre un secteur géographique important : “de Romorantin-Lanthenay à Châteaudun, en passant par Blois, Lamotte-Beuvron, Vendôme ou encore Montrichard”, détaille-t-il. “De par mon expérience en banque, je maîtrise un large panel de demandes.” Pour Jimmy Barbellion, faire appel à un courtier permet non seulement au client de “sécuriser son projet”, mais aussi de “réaliser des économies conséquentes puisqu’il a la garantie d’obtenir la meilleure offre bancaire possible”. Jimmy Barbellion n’a pas pas de clientèle type et s’adapte “aux besoins et demandes de tous”, même s’il précise aimer “particulièrement travailler sur des projets de primo-accession”. “D’ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté le milieu bancaire, c’est parce que j’avais du mal à accepter certains refus pour des dossiers auxquels je croyais. (…) Mon intervention leur permet de trouver le meilleur montage de prêt possible pour mener à bien leur projet.” Enfin, les professionnels peuvent également faire appel aux services de Jimmy Barbellion : “Je connais particulièrement bien les problématiques que peuvent rencontrer les professionnels en matière de financement de crédits. Ainsi, je peux leur faire bénéficier de mon expérience, les conseiller et les orienter.”

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Jimmy Barbellion. J’ai travaillé pendant quinze ans dans une grande banque française, d’abord comme conseiller clientèle aux particuliers puis, ces cinq dernières années, comme conseiller aux entreprises.

Quels clients ciblez-vous et quels sont les différents types de prêts que vous proposez ?
Je propose mes services de courtier en crédit négocié à tous types de clients, pour tous types de prêts. De par mon expérience en banque, je maîtrise un large panel de demandes : projets immobiliers, besoins de financement de la part de professionnels, projets de restructuration, de SCI, etc. PresseTaux s’adresse à une large typologie de client : primo-accédants particuliers ou professionnels, renégociations de crédits immobiliers afin de diminuer la mensualité ou la durée du prêt initial en vue de faire des économies sur le coût total du crédit, etc. L’offre est très variée. Par exemple, elle concerne aussi le regroupement de créances afin d’alléger les mensualités.

En tant que courtier, les professionnels peuvent-ils également solliciter vos services ?
Oui, Bien sûr. Je connais particulièrement bien les problématiques que peuvent rencontrer les professionnels en matière de financement de crédits. Ainsi, je peux leur faire bénéficier de mon expérience, les conseiller et les orienter. Les exigences des banques vis-à-vis des professionnels sont différentes. L’expertise et le conseil du courtier PresseTaux permettent de trouver des solutions de financement adaptées aux différents contextes que peuvent rencontrer les professionnels.

Quels sont les partenaires avec lesquels vous travaillez ?
Je travaille avec l’ensemble des banques et des assurances. Je leur garantis des dossiers de qualité, c’est-à-dire sains, solides et sérieux.

En quoi est-ce à l’avantage du client de faire appel à un courtier du réseau PresseTaux et non auprès d’une banque classique, et dans quelle mesure cela lui permet-il de réaliser des économies ?
C’est à l’avantage du client de faire appel à un courtier parce que cela sécurise son projet. En plus, celui lui permet de réaliser des économies conséquentes puisqu’il a la garantie d’obtenir la meilleure offre bancaire possible. Au-delà de la prise en charge à 100 % du dossier, le courtier PresseTaux connaît le milieu bancaire et saura vers qui diriger le client. Le volume que nous apportons aux banques, c’est-à-dire le nombre de dossiers financés par an, nous permet de mieux négocier les conditions que si le client y allait seul. En d’autres termes, nous sommes des “grossistes” du crédit. Le courtier PresseTaux se charge aussi de la mise en relation bancaire, ce qui permet d’assainir la relation entre entre le client et le banquier. Enfin, le courtier PresseTaux sera toujours plus disponible et à l’écoute qu’une banque classique qui doit gérer un grand nombre de clients au quotidien.

Y a-t-il un type de clientèle avec lequel vous affectionnez particulièrement de travailler ?
Globalement, je n’ai pas de clientèle type et je m’adapte aux besoins et demandes de tous. Même si j’aime particulièrement travailler sur des projets de primo-accession. En effet, au cours de mon expérience professionnelle passée, j’ai rencontré un grand nombre de primo-accédants qui n’arrivaient pas à faire aboutir leurs projets. Le manque d’informations, la possession de plusieurs crédits (auto, conso, études) et le faible apport leur fermaient la porte de nombreuses banques.

Justement, quand certains dossiers peuvent paraître difficiles, notamment ceux de clients qui font face à des refus de la part de banques classiques, en quoi êtes-vous motivé de les accompagner à trouver une solution de financement ?
Dans un premier temps, il faut analyser les raisons qui ont poussé les banques à refuser le dossier. Et de cette analyse découlera une éventuelle modification à apporter au projet pour qu’il soit réalisable. De plus, les critères d’octroi des crédits diffèrent en fonction des établissements financiers. En tant que courtier, nous avons cette connaissance qui nous permettra de nous orienter vers la banque avec laquelle nous aurons davantage de chance de faire passer leur dossier. En d’autres termes, je fais le tour des banques et j’augmente donc les chances d’avoir un accord avec l’une d’entre elles. D’ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté le milieu bancaire, c’est parce que j’avais du mal à accepter certains refus pour des dossiers auxquels je croyais. Le refus d’une banque peut créer une frustration chez les clients car ils se retrouvent dans l’incapacité de financer leur projet. Pour beaucoup, ils n’ont pas non plus le temps de présenter leur dossier auprès de plusieurs banques. Mon intervention leur permet de trouver le meilleur montage de prêt possible pour mener à bien leur projet. Ce qui me motive aussi, c’est de pouvoir obtenir un crédit pour des clients qui n’ont peu ou pas d’apport et qui ne pensaient donc pas pouvoir accéder à la propriété.

Vous avez ouvert votre franchise à Blois. Quel en est le contexte immobilier et quelles en sont ses spécificités ?
Le secteur géographique que je couvre est très large : de Romorantin-Lanthenay à Châteaudun, en passant par Blois, Lamotte-Beuvron, Vendôme ou encore Montrichard. À titre d’exemple, le prix du mètre carré à Blois avoisine les 1700 € / m² pour une maison et 1550 € / m² pour un appartement.

Quelles sont les zones géographiques où une jeune famille peut par exemple avoir encore accès à l’immobilier dans la région de Blois ?
La zone est assez vaste et les prix peuvent fluctuer de manière conséquente d’un lieu à l’autre. Par exemple, il faut compter environ 1500 € / m² et 1250 € / m² à Romorantin-Lanthenay ; 1800 € et 1700 € / m² à Amboise ; ou encore 1050 € / m² et 1100 € / m² à Châteaudun.

Pour contacter Jimmy Barbellion :
PresseTaux Bois
63 rue Maryse Bastié,
41200 Pruniers-en-Sologne
Tél. : 06 08 71 51 12

Accéder à la fiche de la franchise

Commentez cette interview

Ce site internet vous a plu, partagez-le !

Partager
Scoop.it
Les autres interviews de la franchise PresseTaux

Un courtier PresseTaux sera beaucoup plus réactif et à l’écoute qu’une banque classique

Faire appel à un courtier de PresseTaux, c’est avoir la garantie de bénéficier d’une relation commerciale de qualité et d’obtenir un prêt...

Voir l'interviewUn courtier PresseTaux sera beaucoup plus réactif et à l’écoute qu’une banque classique

J’ai quitté le milieu bancaire pour devenir courtier chez PresseTaux

Début 2016, Carine Pradelles a implanté une nouvelle franchise PresseTaux à Montpellier. Elle nous raconte son parcours : elle a quitté la banque...

Voir l'interviewJ’ai quitté le milieu bancaire pour devenir courtier chez PresseTaux

Interview de Marion Nicolas franchisée PresseTaux Nancy : la relation avec un courtier est beaucoup plus directe et personnalisée qu’avec une banque classique

Marion Nicolas vient de rejoindre le réseau des courtiers en crédit négocié du réseau PresseTaux et, à l’âge de 25 ans, installe sa...

Voir l'interviewInterview de Marion Nicolas franchisée PresseTaux Nancy : la relation avec un courtier est beaucoup plus directe et personnalisée qu’avec une banque classique

Interview de Cédric Humbert, franchisé PresseTaux Chevreuse : Grâce à son expérience et à son réseau de franchisés, PresseTaux m’a permis d’être opérationnel plus vite

Cédric Humbert est un expert en chiffres : après dix ans passés comme responsable des ventes en informatique, il s’est réorienté dans le...

Voir l'interviewInterview de Cédric Humbert, franchisé PresseTaux Chevreuse : Grâce à son expérience et à son réseau de franchisés, PresseTaux m’a permis d’être opérationnel plus vite

PresseTaux : Montpellier, un contexte immobilier ambivalent : à la fois en plein développement et difficile d’accès

Le réseau PresseTaux poursuit son développement territorial et s’est implanté début 2016 à Montpellier. Rencontre avec Carine Pradelles qui...

Voir l'interviewPresseTaux : Montpellier, un contexte immobilier ambivalent : à la fois en plein développement et difficile d’accès