Témoignage de Nicola Pomilio, franchisé illiCO travaux à Bischheim (67) en Alsace

Demander une documentation illiCO travaux

Nicola Pomilio, franchisé illiCO travaux à Bischheim (67) en Alsace

Fort d’une expérience de 20 ans dans le BTP, Nicola Pomilio a choisi de créer le 1er avril 2017 son entreprise en franchise à Bischheim (67) avec illiCO travaux, le pionnier du courtage en travaux. Il explique aujourd’hui aux Échos de la Franchise en quoi le soutien reçu de la part de son franchiseur est allé bien au-delà de ses espérances.

Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?
Si les études ne m’attiraient guère, je voulais en revanche être conducteur d’engins. Mon père, Italien de naissance, était arrivé en France en 1976, avait rencontré ma mère en Alsace, fondé une famille, et créé une entreprise de rénovation et de gros œuvre en bâtiment. Lorsque j’ai quitté l’école, j’ai intégré une société de démolition, et j’ai pu manœuvrer des engins, certes après une période en tant qu’ouvrier d’exécution. Deux ans et demi plus tard, une mésentente avec ma hiérarchie m’a amené à quitter mon employeur et j’ai alors rejoint la société de mon père, et gravi les échelons un par un, jusqu’aux postes de chef de chantier, puis de conducteur de travaux. Malheureusement, j’ai vécu mon premier licenciement économique lorsque mon père s’est trouvé contraint de fermer l’entreprise. Il ne voulait pas que je m’endette en m’impliquant dans une opération de reprise, et j’ai alors mal vécu sa volonté de me protéger.
Après quelques formations et une année de recherche d’emploi, j’ai été embauché en tant que conducteur de travaux par le dirigeant d’une entreprise de rénovation et gros œuvre, avec lequel il était prévu de racheter l’activité sous deux ans. La vie en a décidé autrement, et j’ai vécu mon second licenciement économique le 31 décembre 2016. Convaincu que j’étais voué à créer ou reprendre une entreprise, ma détermination m’a amené à rencontrer illiCO travaux le 24 janvier 2017, et à créer le 1er avril mon activité en franchise.

Pourquoi avoir créé en franchise ?
Fin 2016, un ami bordelais m’avait aiguillé sur le système de franchise, que je ne connaissais que de nom, en insistant sur l’émergence des activités de services. J’ai ainsi découvert à la fois le métier de courtier en travaux et le secteur de la franchise. Mon épouse m’a alors été d’une aide formidable et d’un soutien sans faille, épluchant avec moi toutes les sources d’informations sur le sujet, et notamment les interviews de franchisés, ainsi que les données économiques, juridiques et commerciales disponibles sur Internet. Finalement, sur trois enseignes sélectionnées dans le domaine du courtage en travaux, celle d’illiCO travaux s’est imposée.

Qu’est-ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?
 J’ai particulièrement apprécié l’excellent accueil qui m’a été réservé lors de la réunion d’information organisée à Saint-Priest (69), et à laquelle le PDG Nicolas Daumont était présent. La qualité du premier contact avec Cyril Remande, chargé de développement pour l’enseigne, a également été déterminante dans mon choix. Je me suis senti comme dans une seconde famille, et ce sentiment perdure dans le temps.

Comment l’avez-vous convaincu ?
Mon expérience globale de vingt années dans le BTP et les responsabilités confiées par mon père en termes de gestion et de management concourraient à la cohérence de mon parcours. J’étais né en Alsace, j’y avais fondé une famille qui me soutenait dans ma démarche de création, et mon souhait de m’implanter sur le Bas-Rhin correspondait à la stratégie de développement d’illiCO travaux. Enfin, j’étais porteur de projet, c’est moi qui étais venu à l’enseigne, et non l’inverse.

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?
La qualité du soutien de l’enseigne n’a d’égale que celle de la formation délivrée par illiCO travaux, qui se déroule en quatre phases, sur un total de seize journées. Après un premier module en « commercial et communication, gestion de la relation clients et partenaires », animé par un franchisé de l’enseigne, une phase d’immersion est organisée au siège situé à Chauray (79), puis au sein d’une agence illiCO travaux. Enfin, un module « assistance à maîtrise d’ouvrage » à dominante juridique vient clôturer le parcours pédagogique du franchisé.
C’est avec autant de professionnalisme que le DIP a été élaboré par Cyril Remande, et ce dossier est spontanément reconnu par les partenaires habituels en création (banques, assureurs, etc.) comme étant « sérieux, carré, pro », très fourni en informations et, de fait, rassurant.
L’enseigne propose différentes prestations négociées avec des partenaires soigneusement choisis, notamment en matière d’assurances, ou encore d’expertise comptable, sans les imposer. L’implantation en local avec vitrine est préconisée par le franchiseur, afin d’optimiser la communication, mais le franchisé peut tout à fait démarrer son activité depuis son domicile. Cependant, il s’avère difficile de concilier les exigences professionnelles avec la vie de famille, et j’ai personnellement opté pour un bureau en étage implanté dans un immeuble d’affaires. Un kit marketing est proposé par l’enseigne en période de démarrage : mini-site Internet, plaquettes, cartes de visite, produits publicitaires, flocage du véhicule, etc. Dans ma région, où les habitants ont pour premier réflexe de faire les choses par eux-mêmes, et découvrent parfois l’activité de courtage en travaux, la politique de communication est cruciale.
illiCO travaux demeure à l’écoute de ses franchisés de façon quotidienne, le responsable du développement assure notre accompagnement régulier sur le terrain, et le réseau se réunit régionalement deux fois par an, et lors du séminaire annuel de l’enseigne.

Quels sont les bénéfices et les contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?
Au quotidien, j’organise mon emploi du temps comme je le souhaite, en privilégiant la souplesse horaire pour les visites en clientèle, y compris le samedi matin. Plusieurs visites de chantiers ont déjà été réalisées avec une dizaine d’artisans partenaires, et je suis satisfait de ce démarrage et convaincu du bien-fondé de mon choix, en m’alliant à l’enseigne « Numéro Un » en courtage de travaux.
Je recherchais l’indépendance, et je voulais être mon propre patron, sans avoir à gérer du personnel salarié. C’est ce que je vis aujourd’hui, et le soutien efficient de l’enseigne a boosté mon process de création.

Accéder à la fiche de la franchise

Commentez cette interview

Ce site internet vous a plu, partagez-le !

Partager
Scoop.it
Les autres interviews de la franchise illiCO travaux

Témoignage de Thierry Chandouineau franchisé illiCO travaux Cysoing

Thierry Chandouineau a intégré les rangs d'Illico Travaux à Cysoing en 2007. L'entrepreneur a accepté de répondre à nos questions sur son...

Voir l'interviewTémoignage de Thierry Chandouineau franchisé illiCO travaux Cysoing

Témoignage de Denis Garnier franchisé illiCO travaux Châtellerault

Denis Garnier a choisi de créer son entreprise dans le courtage en travaux avec illiCO travaux. Franchisé de l’enseigne à Châtellerault depuis...

Voir l'interviewTémoignage de Denis Garnier franchisé illiCO travaux Châtellerault

Témoignage de Nicolas Cordes, franchisé illiCO travaux Evry (91) dans l'Essonne

Quel a été votre parcours professionnel avant d’entrer dans le réseau illiCO travaux ? Je suis diplômé d’un BTS négociation relation...

Voir l'interviewTémoignage de Nicolas Cordes, franchisé illiCO travaux Evry (91) dans l'Essonne

Témoignage d'Arnaud FERRY franchisé illiCO travaux Orsay (91)

Quelles sont les raisons qui vous ont fait choisir la franchise comme mode de développement ? En fait, cela faisait 13 ans que j’étais...

Voir l'interviewTémoignage d'Arnaud FERRY franchisé illiCO travaux Orsay (91)

Témoignage d'Eric Bonnet, franchisé illiCO travaux Valence dans la Drôme

Après avoir évolué sur différents secteurs d’activités, Eric Bonnet vient de signer un contrat de franchise avec illiCO travaux dans la...

Voir l'interviewTémoignage d'Eric Bonnet, franchisé illiCO travaux Valence dans la Drôme