Ecole de la franchise

Enseignement, formation sur le monde de la franchise

Par définition, une école de la franchise est un établissement ou l'on y assure un enseignement complet sur la franchise. Pour rappel, la franchise est un accord commercial et juridique entre une entreprise qui propose un concept (le franchiseur) et une autre entreprise qui exploite ce concept (le franchisé).

L'organisation juridique, administrative et commerciale de la franchise, ses avantages et inconvénients, son fonctionnement et son rôle général sur le marché économique sont déjà enseignés dans la plupart des écoles de commerce et autres écoles.

En réalité, l'école de la franchise n'existe pas à proprement parlé : seules des interventions de consultants en franchise (ou autres professionnels) au sein des écoles de commerce (ou autres écoles) sont fréquents dans le milieu de l'enseignement supérieur. Plus généralement, les enseignants des écoles de commerce eux-mêmes, dans le cadre d'un chapitre sur la franchise, peuvent être amenés à enseigner la franchise et le commerce associé.

Toutefois en effet, les écoles de la franchise existent d'une certaine façon sous forme "d'écoles de formation" un peu partout en France : il s'agit plus précisément de formations offertes (ou payantes) par certains franchiseurs souhaitant intégrer leurs futurs franchisés (contrat de franchise souvent déjà signé, droits d'entrée encaissés, et intégration à la franchise assurée à l'issue de la formation).

L'école de la franchise
L'école de la franchise
© Choisir sa Franchise 2014

Avantages et inconvénients d'une école de la franchise

L'école de la franchise possède ses avantages et inconvénients pour celui qui suit les cours mais aussi pour celui qui les dispense.

- Parmi les avantages : l'étudiant va acquérir des connaissances qui vont ensuite lui servir sur le terrain, il va également acquérir une confiance en soi en maîtrisant les aspects juridiques, administratifs et commerciaux de la franchise, il va enfin obtenir un savoir-faire (dans le cadre de la formation assurée par son école de la franchise). Le formateur va quant à lui augmenter sa notoriété et son image en se positionnant comme une référence dans l'univers de la franchise (c'est lui qui sait et qui transmet). Le formateur est rémunéré (rémunération sous forme de droits d'entrée s'il s'agit d'un franchiseur ou d'un salaire s'il s'agit d'un professeur). Enfin le formateur (pour le compte d'un franchiseur) va former des futurs professionnels à un métier : il va ainsi professionnaliser sa future équipe et améliorer l'image de son réseau (ou obtenir de nouveaux clients s'il s'agit d'un consultant).

- parmi les inconvénients : l'étudiant va devoir budgéter sa formation (en temps et/ou en argent). Le temps passé à étudier est du temps passé à "ne pas travailler". Pour un étudiant en école de commerce (ou autre école), l'impact est moindre puisque la matière est dispensée dans le cadre de ses études générales. En revanche pour un étudiant intégrant une formation précise (école d'un franchiseur), l'impact financier sera plus important car le temps passé à cette formation sera en sus de sa formation initiale. De plus, une école reste obligatoirement plus théorique qu'une intégration progressive sur le terrain (et cela, même si l'école prévoit des cas pratiques sur le terrain) car l'étudiant n'est pas autant responsabilisé qu'un franchisé intégrant immédiatement le marché. Enfin, le consultant ou le formateur devra s'assurer de la pertinance de ses cours : sa crédibilité est en jeu et systématiquement remise en cause en cas d'échec de l'un de ses étudiants devenu franchisé.

Rôle d'une école de la franchise

L'école de la franchise doit apporter un enseignement utile et efficace à l'élève.

A l'issue de sa formation, l'élève doit être capable d'intégrer le marché de la franchise comme spécialiste, expert, franchisé ou franchiseur. Attention toutefois : une école de la franchise doit apporter les connaissances théoriques suffisantes pour accéder à ce marché, mais la théorie ne peut en aucun cas se subsituer à l'expérience du terrain ainsi qu'à la personnalité entreprenariale de chacun. Aussi, un autodidacte sans connaissance particulière dans l'univers de la franchise peut aussi "mieux réussir" qu'un élève issu d'une école de la franchise ... et inversement bien entendu.

Commentez cette info

Ce site internet vous a plu, partagez-le !

Partager
Scoop.it